Les Mamans ça sait tout [épicétou]


Je n’ai pas pour habitude de poster des articles « vie de maman », et pourtant, j’aurai des tas de choses à dire sur ce sujet, comme tout parent qui se respecte. Nos enfants sont de vraies sources d’inspiration, et si je pourrai écrire des romans sur mon Mini-geek, des poèmes, des chansons et autres comptines, je pourrais aussi bien raconter comment je m’arrache les cheveux parfois, alors qu’il n’a que 6 ans 3/4 (c’est important le 3/4). Et tout ça pour montrer accessoirement, combien moi aussi, je fais partie de ces mamans indignes.

1344886845093_3235015

Mon Mini-Geek est d’un naturel curieux. Vraiment curieux. Trop. Et pour ajouter du poids, il est SUPER BAVARD (c’est bavard, mais avec une cape). Mieux encore, il radote comme un p’tit vieux. Il va ainsi me raconter la même chose 5 fois d’affilées, ponctuée par des « Hein Maman ». C’est mignon. Au début. Après c’est soûlant. Surtout quand je suis occupée, et que ça tourne en rond.

« Maman, aujourd’hui Margot elle m’a poussé contre le mur, et j’ai eu mal, j’ai pleuré, j’avais une bosse, mais on a mit de la glace et après ça allait mieux. »
« Mon pauvre petit mignon, ça va mieux maintenant, regarde, ça fait plus rien, t’es un p’tit costaud ! »
« Oui, mais tu sais Maman, c’est pas gentil ce qu’elle m’a fait Margot, elle m’a poussé contre le mur et ça m’a fait une bosse ».
« Oui mon chéri, mais c’est fini maintenant, il faudra faire la paix demain avec Margot, d’accord ? »
« D’accord Maman, mais quand même, elle m’a poussé ça s’fait pas, et j’ai eu une bosse, hein Maman ça s’fait pas »
« Non ça s’fait pas mon coeur, mais j’ai compris maintenant tu sais.. »
« Oui mais Maman, regarde, elle m’a fait une bosse, t’as vu ma bosse ? »
« Hum hum… »
« Maman, mais maman, regarde… »
« … » *regarde la bosse pour la 2547962ème fois. Fait un bisou magique. « Voilà ça va aller maintenant »
« Mais maman tu sais, elle m’a poussé et j’ai eu mal… »
« Moui bon Maman fait la vaisselle là, j’ai compris c’est bon, va jouer avec tes jouets maintenant. »
« Mais Mamaaaaan tu m’écoutes même pas !!!! Pffffff »

It’s a true story.

Son côté bavard et radoteur est comme un Super Pouvoir dont il use et abuse, et à chaque fois je jette l’éponge pour l’entendre me dire que je ne l’écoute pas, alors que ça fait juste une centaine de fois qu’il me raconte le même truc en boucle, un peu comme la pub JUVAMINE.
Après, je me dis qu’au final c’est normal qu’il pense que je ne l’écoute pas, puisque LUI ne m’écoute jamais.

« Mon Mini-Geek, il faut ranger ta chambre on va manger. »
« D’accord Maman ! »
5 minutes plus tard. La chambre est dans le même état. Armaggedon post-apocalyptique.
« Mais tu n’as pas rangé, qu’est-ce-que je t’ai dit ? »
« De ranger ma chambre ? »
« Oui et ? »
« Et j’ai pas rangé »
Merci pour le constat, j’avais pas remarqué.
« Alors tu ranges s’il te plait, tu vas venir manger ! »
« D’accord Maman. »
5 minutes plus tard, toujours pareil. Non, en fait c’est pire.
« Non mais tu n’as toujours rien fait, tu ne m’as pas écouté ! »
« T’as dit quoi ? »
Il a déjà oublié. « Laisse tomber. »

Parce que mon fils est sourd, et aussi amnésique que Dory, et il ne m’écoute pas. Enfin ça c’est juste quand je lui demande de faire un truc « chiant ». Il est capable de se souvenir d’une vague promesse d’aller à Disneyland Paris faites il y a 6 mois. Ca il oublie pas. Jamais.

« On fait quoi ce week-end Maman ? »
« Je ne sais pas je n’ai rien de prévue pour le moment »
« On pourrait aller à Disneyland alors ?? »
« Euh non, c’est pas prévu non plus. »
« Mais Maman t’avais promis !!!! » dans une autre vie, oui certainement. Ou y’a 8 mois peut être.

Mais le pire du pire, là où je suis battue à mon propre jeu, c’est quand il me pose des questions de l’ordre de :

« Maman, pourquoi on reste sur terre et on s’envole pas ? »
« Maman, pourquoi les schtroumpfs sont bleus ? »
« Maman, pourquoi je peux pas regarder The Walking Dead ? »
« Maman,pourquoi on dit l’expression tout les chemins mènent au Rhum ? »
« Maman, c’est où Théorie ? »
et j’en passe.

Théorie

Parfois, j’ai la réponse. Parfois je l’ai pas. Quand je réponds, il va toujours plus loin, il réfléchit, et me sort des « mais alors… » argumentés. Je dois donc faire preuve d’intelligence ou d’ingéniosité pour assouvir sa curiosité sans limite mais très vite, c’est le cul de sac, l’impasse, le bord du gouffre, la dernière cartouche. Alors, je botte en touche ni plus ni moins, et je conclus par un très intelligent « PARCE QUE C’EST COMME CA [épicétou] [épifildantachambre] [épitumagace] »

Ca pourrait suffire ; ça DEVRAIT suffire.

Il pourrait retourner à ses p’tits soldats, et se dandiner sur du Joe Dassin en chantant. Il pourrait faire un énième dessin Star Wars, en m’expliquant tout ces trucs de fou sur son dessin, et où quand moi je vois un tas de traits en pagaille, lui il voit se reconstituer la bataille de l’Étoile de la Mort.

MAIS NON tu pense bien. Le bougre n’en a pas fini avec moi, il n’a pas l’intention de me laisser me remettre de mes émotions (c’est épuisant de trouver réponse à tout). Il veut savoir (comme le chante si bien Phil Collins dans Tarzan). Il reste là, avec ses grands yeux d’enfant affamé de savoir, et il attend. Il me harcèle de « Mais mamannnnn »…. Il me met la pression quoi.

Vient le sempiternelle « Mais pourquoi c’est comme ça ? Tu sais pas ? Mais les Mamans çacétou !!!!!!! » (je m’insurge, mais qui à dit ça ?!?!)

Bah c’est moi. Voilà. Honte à moi. J’ai menti à mon fils. J’ai toujours dis qu’une maman, ça sait tout. Genre tout. La naissance de l’univers, des étoiles, le chaos, Dieu, les religions, pourquoi Hollande est président, pourquoi la vache qui rit rit, quand il fait une bêtise à l’école, en cachette dans sa chambre, TOUT. Une sorte de Big Mother. Je lui ai même ramené un souvenir du Mexique fabuleux : un T-shirt avec la mention suivante :

I don’t need Google, My Mom knows everything.

Alors forcément, puisque je sais tout, pourquoi je ne lui dit pas ? Je lui ai fait croire que les mamans ça sait tout, et maintenant, ça me revient comme un boomerang en pleine poire, après avoir fait le tour de la Terre 5 fois. T’imagine la violence ? 

Je passe alors pour cette mère avare, qui veut garder le savoir juste pour elle (et après je veux lui apprendre la notion de partage, c’est pas joli jolie ça), laissant son rejeton dans l’inconnu, dans le doute, l’angoisse de ne pas savoir, pire, de ne jamais savoir, puisque Maman ne sait pas –alors comment le pourrait-il lui !– et il va frôler l’insomnie, et comme il sera fatigué, il va mal travailler à l’école, et alors il ratera son BAC, ne sera pas accepté dans une prestigieuse école de commerce, il n’aura pas de Rolex à 50 ans, et finira en Tanguy à la maison à jamais, pour toujours.

Heureusement, en mère indigne que je suis, devant ses yeux de Chat Potté si mignons, et cet avenir atroce qui se profile à l’horizon, je joue mon va-tout, ma dernière échappatoire, ultime réponse :

« Demande à ton [beau] père. »

Ouf, je suis sauvée, l’honneur est sauf.

Zelle

PS : Mais sinon à part ça, je l’aime jusque la lune, ce Mini-Geek… surtout quand il dort ;)

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *