[Théâtre] Giorgio est Mental Expert au Théâtre du Gymnase Marie Bell

Hier, l’amoureux et moi nous rendions au Théâtre du Gymnase pour y voir une pièce à laquelle nous avions été invités.

Jusque là, rien d’anormal. Nous avions dîner dans un petit restaurant italien à proximité, et nous étions préparés à voir une pièce pas très joyeuse mais paraît-il très touchante et émouvante. Mais après avoir récupéré nos billets et suivis la foule, nous nous sommes retrouvés non pas dans la salle du Gymnase mais dans le Petit Gymnase, et le spectacle auquel nous nous étions rendus n’était pas du tout celui pour lequel nous étions venus…

Quiproquo, erreur de ma part lorsque j’ai récupéré mes billets, erreur de réservation, je ne sais pas, mais nous voilà partis pour 1h15 d’un spectacle de Mentalisme. Je ne te raconte pas l’angoisse (et l’excitation de voir peut être Simon Baker !!!!) à cette idée, mais bon, nous sommes là, nous sommes assis, alors autant profiter de la découverte du moment. Voilà comment j’ai assisté au spectacle de Giorgo, Mental Expert, malgré moi.

Simon Baker1
Ce n’est pas moi que vous verrez, mais promis vous ne le regretterez pas…

Giorgio Mental Expert…. Tout est dit, ou presque. Ce spectacle, c’est donc celui de Giorgio, mentaliste de sa profession, comique à ses heures perdues, et dragueur invétéré. Pendant 1h15, ce dernier nous livre un spectacle mettant en scène ses talents de mentalist, devinant tour à tour des cartes, chiffres, couleurs et autre données détenues dans la tête du spectateur qu’il aura choisi au préalable parmi le public. Tu vas me dire, oui mais c’est forcément un complice, et je te dirais que tout comme toi j’y ai pensé !! Sauf que comme il le dit lui même, il a zéro budget donc zéro moyen… et disons que sur la séance où nous étions, certaine personne laissait clairement penser qu’il s’agissait plus de victime du hasard qu’autre chose XD

Tout cela est joué avec beaucoup d’humour et d’interactivité avec son public. Giorgio aime faire rire, faire participer les gens, se moquer de son public mais jamais sans dépasser les limites, se montrer charmeur envers les jolies filles, mais sait surtout toujours faire preuve de talent pour nous prouver qu’il n’y a pas que la magie qui peut nous bluffer, mais juste l’observation approfondie de nos moindres faits et gestes et rythme de notre corps.

Cela donne donc des situations assez impressionnantes quand on se trouve dans une petite salle où, force est de constater, aucun artifice n’est possiblement dissimulable. Cependant, le mentalisme a ses limites, et il ne peut pas toujours faire mouche du premier coup. Mais lors de la représentation à laquelle nous avons pu assister, Giorgio n’a pas fait de gros loupé, il a souvent vu juste (à 2 essais prêt). Mais comme il le dit lui-même, si on réussi à tout les coups, ça n’est plus du mentalisme, c’est de la magie.

Aussi Giorgio ne vole-t-il jamais la vedette aux prestidigitateurs de leur métier, et reste dans son domaine de prédilection : deviner ce que l’on a dans nos têtes. Et il le fait plut