[Next Gen] Yoshi’s Wolly Word sur Wii U

Toutes les personnes ayant un minimum de culture vidéo-ludique connaissent Mario. Et ces mêmes personnes connaissent donc Yoshi, son fidèle destrier qui l’accompagne dans ses aventures.

Après une première apparition dans Super Mario World sur Super Nintendo, Yoshi saura vite plaire au public et donner l’idée à Nintendo de faire des spin-off avec ce dernier comme héros. On aura ainsi des puzzle-game puis des jeux d’aventure dont Yoshi sera le héros, d’abord avec les bébés Mario & Luigi sur son dos, puis en solo avec d’autre Yoshi au multiple couleur, tous plus kawaii les uns que les autres.

Un nouvel icône de la marque très bankable était né.

Cette année 2015 a vu arriver le dernier jeu Yoshi en date sur Wii U : Yoshi’s Wolly World.

Il s’agit là d’un jeu de plateforme d’une mignonnitude à toute épreuve. Moi qui suis une fan des jeux de plateforme Mario -et je précise bien ceux de plateforme car autant j’aime bien jouer à Mario Kart à plusieurs, autant je préfère un petit solo sur un vrai p’tit Mario- j’ai également un attrait particulier pour les jeux de plateforme où l’on incarne Yoshi, jeux ayant une personnalité propre ainsi qu’un gameplay différent.

Alors, à votre avis, qu’est ce que j’ai bien pu penser de Yoshi’s Wolly World ?

 ☆ Le cutest-game que j’ai pu jouer cette année

On retiendra l’aspect visuel de chacun des jeux Yoshi sortis à ce jour : un design arrondi, mignon, au bruitage enfantin et au couleur pastel. C’est là la marque de fabrique de Yoshi, ce qui le distingue aux autres, et ce Yoshi’s Wolly World met la barre encore plus haut. Tout comme son confrère Kirby et son effet pelote de laine puis pâte à modeler, Yoshi se voit transformé en pelote de laine. Les textures sont très bien rendues sur la console de salon, si bien que l’on a qu’une envie, celle de posséder une peluche Yoshi du même gabarit.
Heureusement, Nintendo vous a entendu penser très fort et a donc affublé le jeu lors de sa sorti d’un Amiibo Yoshi en laine (qui aujourd’hui vendu seul coûte plus cher que le prix du jeu et le Amiibo inclus… merci les spéculateurs), et encore mieux, a prévu une sortie sur novembre d’un Amiibo Mega Yoshi en laine toujours. 

Un gameplay inventif et interactif

Le gameplay est le même depuis toujours : on gobe des bonhommes que l’on transforme en œuf , puis on balance ces œufs sur des éléments du décor. Ici, le principe reste le même sauf qu’il s’agit là de transformer les ennemis gobés en pelote de laine que l’on balance à nouveau ici et là pour dégommer des objets, ou « coudre » des éléments précis du décor. Egalement, comme tout est fait de laine tout autour, on peut se servir des fils qui dépassent pour les gober et dérouler ces derniers : ainsi, on se créée une pelote de laine et on découvre une partie du décor par la même occasion.

Cela permet une vraie interactivité avec le décor, et nous oblige a être attentif au moindre fil suspect.

 ☆ Des décors qui fourmillent de détail à exploiter

Quand on observe bien le décor, on se rend compte qu’en plus d’être riche en détail, il révèle aussi les endroits potentiels où se cachent des bonus. En plus des fils à « découdre », il faudra chercher les murs que l’on peut pousser pour dévoiler une porte ou autre, ceux au travers desquels on peut passer également, ou encore les endroits potentiels où, si on lance une pelote de laine au hasard, un bonus apparaîtra . Bref, il faut avoir les yeux grands ouverts et se montrer curieux.

 Des Stages-bonus et des Yoshis à la pelle

On a parfois des petits stages bonus où notre petit dragon se transforme alors en différent objet : une moto, un avion, un parapluie, etc. C’est amusant, change la façon de jouer et varie le jeu, tout en apportant une petite notion de scoring (mais alors riquiqui). Egalement, des tas de yoshis différents sont à retrouver dans chaque niveau si l’on réussi à récupérer les 5 pelotes de laine qui s’y trouve pour les reconstituer, et ensuite agrandir notre tribu ; cela permet de changer de Yoshi au cours du jeu(mais au delà de l’apport esthétique, ils n’ont pas de compétences particulière, dommage).
A noter aussi, la possibilité de se voir accompagner de notre « chien » Poochy, qui nous permet de marcher sur la lave et tue les ennemis au contact (un peu cheaté je l’avoue).

 ☆ Un jeu 3 ans et + mais pas trop quand même

Si le jeu ne fait l’objet d’aucune violence et peut donc être vu et/ou joué par les plus jeunes, il demande néanmoins une certaine dextérité sur la manette, car les manipulations de gobage, et envoi des œufs demandent un bon maintien de la manette en main et de connaître les boutons. Mon Mini-geek de 6 ans a su s’approprier les commandes de jeu mais pas sans peine (et pourtant, il est né avec une manette à la main !), et cela lui demande toujours un peu de temps avant de pouvoir réagir ; le jeu se montrant quelque peu exigent parfois en terme de timing, il lui est assez difficile de jouer et s’amuser en même. Ca n’est pas pour autant qu’il n’apprécie pas, mais pour avoir joué avec lui en mode coopération deux joueurs, c’est assez fastidieux à gérer lol

☆ Verdict ☆

Vous l’aurez deviné, Yoshi’s Wolly World est un jeu aussi mignon qu’apaisant, sans violence ni difficulté réelle, juste une parenthèse dans un monde fait de pelote de laine et de gentillesse. Même les méchants sont mignons-tout-plein.

Cependant, point de grosse replay-value : une fois le jeu fini, on n’y revient plus ; on attend juste le prochain. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “[Next Gen] Yoshi’s Wolly Word sur Wii U”