Be Happy !! #5


Nous sommes vendredi, et si initialement j’avais prévu de publier cet article « Be Happy !! » mercredi dernier, j’ai rencontré un problème technique qui m’a « obligé » à revoir ma publication.
Plutôt que d’annuler sans rien en remplacement, j’ai donc échangé deux articles, et ainsi c’est celui sur le retour de X-files qui était à l’honneur ce mercredi (et d’ailleurs depuis j’ai vu le 3ème épisode est comment dire : du très très bon X-files, un épisode de qualité, que j’ai vraiment apprécié !). Qu’à cela ne tienne, voici donc mon article Be Happy !! sans problème technique j’espère cette fois-ci !

Be happy 5

Voilà donc le 5 ème article Be Happy !! et franchement, c’est de loin ceux que je préfère rédiger. Pourquoi ? Parce que c’est un condensé de choses positives, que les rédiger me permet d’y repenser et me souvenir en pensant « comme c’était chouette ! » lorsque j’arrête ma mémoire sur un de ces moments qui fait qu’être moi, c’est plutôt pas mal. Ça permet aussi de réaliser combien certains moments qui peuvent paraître anodins sur l’instants, ou pour d’autres, sont pour moi des instants de pur bonheur. Parce que, chaque journée ordinaire apporte un lot de jolie choses, chacun voit la beauté là où il le souhaite, chacun éprouve du plaisir dans un instant différent, des activités différentes, et c’est ça qui est vraiment le plus chouette : le bonheur de chacun se trouve un peu partout, n’importe où, et bien souvent dans l’inattendu.

Alors, mes moments de bonheurs, où se cachaient-ils ces dernières semaines ?

La montagne est tellement joliiiiiiie … ♫ ♪

…quand on grandit auprès d’elle ! Le grand bonheur, ce fut cette semaine de vacances aux sports d’hiver. Nous étions partis à Tignes les Brévières la première semaine de janvier, pour profiter du domaine de ski Paradiski. L’an passé, nous n’avions pas eu de neige. Cette année, nous en avons eu « trop » (ouais on est jamais content). Du coup, condition difficile certains jours, visibilité parfois médiocre, mais malgré tout, un paysage toujours aussi merveilleux, ces montagnes changeantes enneigés, ces gros flocons qui tombent, ce froid saisissant, de la neige jusqu’au genoux, bref, la montagne… Étant parti hors vacances scolaires, il n’y avait pas trop de monde, on pouvait donc skier tranquillement, chose très appréciable. Mon Mini-geek a obtenu sa première étoile via l’École de Ski Française et je peux te dire que c’est un vrai p’tit bolide sur la neige. Il n’a peur de rien, et apprend tout si vite, que je pense qu’il va très rapidement devenir meilleur que moi (en même temps j’ai pas non plus un niveau de fou, au delà de la rouge, ça devient compliqué tout ça) ! Ce fut un séjour ponctué de rire et de très jolis souvenirs.

Montagne_600

Des déjeuners entre amis, des apéros en famille, des plats en pagaille…

Recevoir, être reçu, improviser, cuisiner en musique, en solo ou à quatre mains, ce sont toujours des moments plaisants de voir les gens qu’on aime, pour une raison précise ou non, pour un festin ou juste un moment de simplicité. Ce sont des moments de la vie qui passent et repassent mais ne se ressemblent jamais !

Gourmandise_600

…et un gâteau surprise !

Existe-t-il quelque chose de mieux que de rentrer chez soi après une longue journée de travail et de trouver un gâteau au chocolat fait avec amour ? Franchement, j’ai beau chercher, j’vois pas ;)

Gateau_choco_600

Un porte-clé héroïque et des surprises en pagailles

Un petit cadeau, comme ça, pour le plaisiiiiiiiiir (merci Herbert), et digne de la geekette que je suis : un porte clé représentant le bouclier sacré d’Hyrule. Je sais pas toi, moi je le trouve top classe et mes clés du boulot ont une nouvelle allure maintenant !

Hyrule_600

Également reçu en janvier, alors que Noël est fini, des Blu-ray de films incontournables que je n’ai pas encore pris le temps de revoir et dont j’ai hâte de faire une séance projection, au moins pour l’Histoire sans fin avec mon Mini-geek. Ma hantise : qu’il trouve ça nul et moche lol
[Edit] Finalement, mon Mini-Geek a vu L’histoire sans fin et il a trouvé ça « trop bien ». Je suis rassurée, ouf ;)

Bluray_600

Un coin bureau qui évolue

Ah mon bureau… l’espace manquant, je passe mon temps à réfléchir au meilleur endroit pour le mettre, et après réflexion je l’ai encore changé de place, et mis face à mon radiateur de salon que nous n’allumons jamais, puisqu’il fait toujours très chaud dans notre appartement. Du coup, il m’a permis de faire ma décoration de photo, avec non pas un mur de photo mais un cadre. J’avais repeins ce dernier en blanc il y a des mois, et j’attendais de l’utiliser pour une déco, pas forcément déjà établie, et le voilà finalement disposé. Ainsi, à chaque fois que je suis sur mon bureau pour rédiger pour mon blog, je n’ai qu’à relever les yeux pour voir ceux qui comptent le plus pour moi. Il me reste à trouver un petit meuble d’occasion pour poser sur le côté ce dernier avec les petits rangements qui vont bien, je prospecte Emaus et Leboncoin dans l’attente de trouver LE petit parfait ;) D’ailleurs j’ai loupé il y a peu une très bonne affaire, du coup je suis un peu au taquet en ce moment lol

Bureau_600

De la lecture

En plus d’un passage à la bibliothèque où je me suis prit deux livres dont je reparlerai prochainement, j’ai fini par faire l’acquisition du livre de Baptiste Beaulieu « Alors vous ne serez plus jamais triste ». Je l’ai terminé, et mon article à ce sujet est également rédigé, il devrait donc être publié très prochainement, stay tuned ! J’ai découvert Baptiste Beaulieu à mon travail, par l’intermédiaire de mes collègues de bureau. Auteur du blog « Alors voilà« , il raconte son quotidien dans l’univers hospitalier, et je lui trouve une plume délicate, et cette capacité de romancer des moments de la vie ordinaire de patients, soignants, médecin, de manière si simple et authentique parfois si poétique, drôle, ou touchante… il a ce talent des mots, mais ce talent modeste, sans fioriture, sans trop en faire, trop d’extravagance. C’est simple à lire, mais pertinent souvent, et cela m’a rendu curieuse de découvrir ce que peut donner un roman fictif emprunt de sa propre expérience. Il faut dire, je travaille pour un organisme de formation qui opère dans le domaine de la santé, plus précisément, en oncologie, alors forcément je suis amené à rencontrer du personnel soignant de tout horizon et cela m’a ouvert l’esprit sur bien des problèmes, des horizons, sur des réalités qui parfois m’échappent, et me pousse à m’interroger, sur la maladie, la place du soignants, du patient, etc. Je n’avais pas l’intention de lire ce livre pour m’enrichir cependant, il s’agit avant-tout d’un roman fictif, je songe plutôt à lire son autre ouvrage maintenant, « Alors voilà : les 1001 vies aux Urgences« .

Tout autre registre, l’amoureux m’a offert la BD « la petite mort« , le premier volume. Né de l’esprit torturé de Davy Mourier, découverte d’abord sur son blog, puis éditée par les éditions Delcourt, la petite mort me fait de l’œil depuis sa parution. Mais jamais je ne l’ai acheté. Il aura fallut attendre l’arriver du volume 3 pour que je me décide, et un amoureux attentionné pour que je l’ai entre mes mains. Je l’ai terminé également et j’attends qu’un bon samaritain m’offre le volume 2 et 3 avant de vous en parlez également ;) [comment ça je fais des demandes subliminales ? Encore faut-il que le bon samaritain me lise, c’est pas gagné lol].

Petite-Mort-600

Dans encore un autre registre, j’ai offert à l’amoureux le premier tome du mange « One Punch Man » qu’il adore. J’en ai profité pour le lire, et depuis… j’ai regardé avec lui l’anime en entier, et lu tout les scan disponibles. Je crois que tu te doute que ça veut dire que j’ai trouvé ça vraiment bien… et là encore, on en reparlera, dans un article sur les animés / mangas :)

Un concert un Samedi soir sur la Terre…

Un Samedi soir sur la Terre… Plus précisément le 6 février 2016… j’ai réalisé un de ces petits rêves auquel je tenais très fort : j’ai assisté pour la première fois, à un concert de Francis Cabrel ♥♥♥

J’ai une culture musicale très vaste, j’écoute absolument de tout, depuis toute jeune je suis bercée par bien des chanteurs, des styles, mais il en est un qui m’est resté collé à la peau, et c’est lui. Je l’ai découvert grâce à mon beau père, qui est arrivé dans ma vie avec son fatras, et dans son fatras, il y avait des albums de Francis Cabrel qu’il écoutait parfois, et j’écoutais aussi. J’ai vite aimé les mélodies, je suis tombée amoureuse de cette voix si singulière, et j’ai été touchée par chacun de ses textes. J’ai continué à aimé cet artiste, j’ai « volé » les CD à mon beau père quand j’ai quitté le nid (je suis une chipie oui oui), j’ai continué d’admirer ce grand homme, et j’ai souvent espéré l’entendre un jour, en live. Mais c’est une personne discrète, qui ne fait que peu d’album, peu de promotion, quelques concert, un p’tit tour et puis s’en va. C’est aussi pour ça que je l’aime, cet artiste. Pour sa discrétion, sa simplicité, son authenticité. Loin des paillettes, il fait ses albums, il prend le temps, il vit sa vie et j’adore ça. A Noël, j’ai eu ce merveilleux cadeau, ce billet pour enfin, pouvoir être dans la même salle que lui, et l’entendre enfin. C’était accompagnée de mes 2 hommes (enfin 2 des 3, le mini-geek n’étant pas de la partie malgré sa demande lol) que je m’y suis rendue. J’étais très impatiente, mais il s’est passé quelque chose que je n’attendais pas.

Quand il est arrivé sur scène, accompagné d’un piano, et qu’il a commencé à chanter « La voix du Crooner« , de son dernier album, j’ai été prise par surprise par l’émotion. J’étais heureuse d’être là, mais je ne m’attendais pas à ce que l’émotion me prenne à la gorge, ni à pleurer autant juste au son de sa voix. Je ne suis pas une groupie, je n’ai pas ramené de banderole ni crier Francis je t’aiiiiime (même si je suis tombée une deuxième fois amoureuse de lui ce soir là lol), mais voilà, c’était un rêve pour moi, il était si près, on le voyait si bien, et sa voix était parfaite… alors j’ai pleuré, de surprise, d’émotion, de joie, j’ai pleuré. J’ai à nouveau pleuré plein d’autre fois, quand il a chanté ses anciennes chansons, j’ai chanté, je l’ai admiré sur scène, j’ai été bluffé par son énergie, heureuse de le voir s’amuser sur scène avec ses musiciens, il était présent, avec humour, avec classe, avec simplicité, un artiste, un vrai. On avait presque l’impression parfois d’être « entre nous », dans une sorte d’intimité entre Francis Cabrel, et son public. Maintenant que c’est fini, j’ai ses chansons dans la tête qui restent, qui résonnent, un échos qui demeure. Chaque fois que j’écoute La voix du Crooner, j’ai l’émotion qui revient, et les larmes aux yeux. Parce que c’était tellement bien… Et depuis, depuis je me jure que s’il fait à nouveau un autre album, et un autre concert, je veux être là, pour à nouveau pleure de joie. D’ailleurs, mon Mini-geek veut être de la parti (faut dire il entendait déjà souvent Cabrel, là c’est à longueur de temps le pauvre lol), et je croise les doigts pour que cela arrive. Merci  à ma Maman pour ce fabuleux cadeau 

Evidemment, je n’ai pas d’extrait de ce concert (mais si il y a un album live qui sort…. ohlala…), mais voilà une petite vidéo de son ancien concert, où il interprète African Tour. Il l’a fait également samedi, et cette chanson n’a jamais été autant d’actualité que maintenant hélas…

La mise en place des règles de la Maison du Bonheur

Alors ce n’est pas vraiment un « bonheur » en soi, pourtant c’est quelque chose dont je suis assez satisfaite, raison pour laquelle j’en parle.

Mon Mini-Geek de 6 ans n’est hélas pas un ange. Ce n’est pas non plus un monstre, juste qu’il n’écoute pas, et que la discipline à la maison est parfois délicate. Ajouté à cela certains problèmes que nous rencontrons dans notre schéma familial, et c’est tout de suite le champs de bataille avec lui jour et nuit. Aussi, j’ai décidé d’arrêter de me mettre en colère constamment pour un oui ou un non, et de mettre en place les règles de la Maison du Bonheur.

De quoi ça s’agit ? C’est un tableau pour la semaine, qui démarre le vendredi et se clôture celui d’après, et où certaines règles sont établies et si elles sont réalisées, alors il marque une croix. A la fin de la semaine, on comptabilise les points, et selon le score atteint, il a le droit à une ou plusieurs récompenses figurant dans le tableau des récompenses. Plutôt que d’être punitif, c’est donc une méthode valorisante pour le motiver à améliorer les points où il fait défaut, pour tendre ainsi vers un score assez élevé pour avoir une très très jolie rétribution à la hauteur de ses « efforts ».

Je sais que certain n’aime pas le procédé, ceci dit, pour avoir tenté d’autre choses sans succès, je pense que c’est là un bon compromis lui permettant de comprendre que lorsque l’on se conduit bien, on obtient toujours un retour, quel qu’il soit. Montre toi généreux, la vie te le rendra, toussa toussa mais appliqué à un enfant de 6 ans ;)

Une fois ce système rôdé, j’améliorerai au mieux le nombre de points, et les récompenses, et je ferai un petit retour ici qui sait. Ça peut peut être aider certains parents qui n’arrivent pas à canaliser leur petit diable ;) Le but étant qu’au bout d’un moment, il soit assez « bon » dans ses scores pour qu’on enlève le tableau et voit si, sans comptage de point ni promesse de récompense, il continue à se tenir mieux. Je n’attends pas de faire de lui un enfant parfait, loin de là, mais plus « calme » et plus « sage » serait amplement suffisant ^^

TODO_600

Voilà le petit tour d’horizon de ces dernières semaines, j’ai sûrement oublié des choses depuis, mais l’essentiel est là… Les photos postées pour illustrer sont celles de mon compte Instagram, mais que j’ai dû reprendre et mettre sur mon WordPress. Initialement, j’avais repris les liens IG pour mettre dans l’article, mais pour une raison que j’ignore, cela m’a complètement foutu en l’air l’article entier avec un temps de chargement aussi vif qu’une limace sur l’autoroute…. A moins de comprendre la raison de ce cafouillage, je préfère faire ça « à l’ancienne » donc. Cependant, je suis assez déçue car je trouvais cela d’une part plus pratique, et aussi plus « parlant » car mon compte me sert à faire des instantanés de moments fugaces, futiles, ou importants aussi… et ces moments sont souvent à l’honneur dans cet article, en toute logique ;)
Bon, on est loin des comptes ultra esthétiques de bon nombre d’instagrameurs en revanche quand on regarde mes photos, mais à défaut d’être hyper tendance, et hyper visuel, il est hyper authentique, promis !

Coeur_UC

Vu que cet article paraît ce vendredi 12 février 2016, j’en profite pour souhaiter pour la je-ne-sais-combientième-fois un

Très Joyeux Anniversaire à mon Amoureux ♥

Tu vieillis, mais je t’aime toujours tout pareil (mais beaucoup plus qu’à l’époque où tu portais des Lacoste hihi !).

Bonne journée à toutes et tous, et bon week-end d’avance !
Le mien a des promesses à tenir… ;)

Zelle
Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *