Un dîner aux saveurs Malgache (Ravitoto et Sambos)

Samedi dernier, je recevais un couple d’ami pour le dîner. En leur demandant ce qui leur faisait plaisir, ces derniers m’ont fait une demande très simple : cuisiner local.

Seulement voilà, comment savoir ce que local peut vouloir dire quand on est métissée mais sans aucune éducation propre à aucune de ses 2 cultures ? Que l’on a grandi sans passation de livre de recettes de grand-mère ? Ces derniers m’ont alors précisé qu’ils auraient bien aimé manger Malgache, car c’est une cuisine qui leur est étrangère, et pour cause : les restaurants malgaches ne courent pas les rues. Et comble de la demande, cette cuisine m’est quasi aussi étrangère qu’elle peut l’être pour eux (et vous !)!

Je n’avais jamais (mais alors jamais jamais, honte à moi) cuisiné malgache de ma vie. Bon ok, je mens légèrement, j’ai bien déjà réalisé des sambos, mais pas en solo, et cela remonte à des années (puis dans la mesure où j’avais surtout participé au pliage, peut-on vraiment dire que je les ai fait moi-même ?).

Cependant, cette demande était l’occasion de renouer un peu plus avec mes origines du côté de mon père, et retrouver des saveurs que j’avais jusque-là oubliées. Aussi, je me suis donc lancée.

Challenge accepted !

Pour le menu, j’ai donc fait des sambos que nous avons mangé pendant l’apéro, suivi d’un ravitoto coco servi avec du riz, et en dessert un tiramisu à la mangue vanillée. Bon, le dessert n’est pas du tout malgache j’en conviens, ceci-dit, les desserts malgaches sont à l’image des desserts asiatiques, souvent peu alléchants, encore moins pour notre palais. J’ai donc juste gardé la touche exotique en faisant mon tiramisu à la mangue, ainsi on reste tout de même dans le thème (pas bête la bête).

Voici donc les recettes de mes 3 plats de ma soirée Malgache.

♥♥♥♥♥♥♥

Sambos Malgache

Ingrédients :

– 700 g de viande hachée
– 1 càs d’huile végétale
– 1 càs de gingembre râpé
– 1 càc de curry en poudre
– 2 gousses d’ail écrasées
– 3 oignons verts
– 1 càs de coriandre fraîche
– 1 càc de farine mélangée avec 1 càs d’eau pour faire la colle)
– sel, poivre
– des feuilles de bricks

1. Faire revenir le gingembre dans l’huile sur feu moyen, puis ajouter l’ail écrasé.
2. Ajouter la viande hachée, le curry en poudre, saler, poivrer. Faire cuire la viande jusqu’à évaporation quasi totale de l’eau.
3. Hors du feu, ajouter les oignons vers et la coriandre ciselés.
4. Prendre les feuilles de bricks. Si possible en prendre des carrés. Ainsi, vous pouvez découper ces dernières pour faire des bandes rectangulaire. Les sortir de leur sachet et les entreposer sur une assiette recouverte d’un torchon humide.
5. Confectionner les sambos en se servant du mode d’emploi ci dessous. Au moment du dernier pliage où vous mettrez la colle, l’idéal est de rabattre cette parti sous le bord du sambos. Ainsi, les risques de décollage sont infimes. N’hésitez pas à bien tirer sur votre sambos pendant la confection de ce dernier, il ne faut pas laisser de « trou » aparent.
6. Faire frire les sambos dans de l’huile de friture (pas la peine de remplir une friteuse, il faut juste que le sambos soit recouvert de l’huile même juste d’un côté, vous pourrez le retourner en suite.
7. Quand ces derniers sont bien dorés, les déposer sur du papier absorbant et les écraser légèrement pour les « dégorger » au besoin. Servir chaud ou froid avec une sauce de votre choix !

Ravitoto coco

Avant de vous parler de la recette à proprement parler, qu’est ce que le ravitoto ?
Prononcé « ravetoute« , ce mot signifie « feuilles de manioc pillées« . Il s’agit d’une recette traditionnelle Malgache, d’où mon choix. Je me souviens très bien de ce plat et son aspect peu ragoûtant qui fait que petite, je n’en raffolais pas mais alors pas du tout !!! En vérité, cela ressemble à des épinards surtout. Il faut savoir que peu de personnes savent que les feuilles de manioc se mangent, on pense souvent à la racine blanche que l’on voit dans Koh Lanta lol mais les malgaches aiment les plats à base d’herbes si je puis dire… et le ravitoto en est l’exemple parfait. On le sert avec une viande, de porc principalement, et du riz blanc, toujours. Il est de coutume de faire une sauce rougail, mais j’ai fait l’impasse. Voici donc la recette du ravitoto que j’ai cuisiné.

Ingrédients :

– 800 gr d’échine de porc, ou autre morceau. Si possible, il faut avoir de l’os ET du gras, mais pas trop non plus
– 500 gr de feuille de manioc écrasées (j’ai trouvé cela au surgelé chez mon épicier asiatique, je ne dirai jamais comme je suis heureuse d’en avoir un en bas de chez moi !!!!)
– 1 bel oignon
– 4 gousse d’ail
– 2 boîtes de lait de coco (100ml par boite)
– 100 ml d’eau
– un peu de gingembre rapé
– du sel, du poivre

1. Dans un peu d’huile, faites revenir l’ail écrasé et le gingembre râpé
2. Ajouter la viande coupé en gros dé et la faire revenir pendant environ 10 min, jusqu’à ce qu’elles soient quasi cuite
3. Quand la viande est doré, ajouter l’oignon émincé et laisser prendre 5 min
4. Ajouter une boite de lait de coco et 100ml d’eau (pour doser vous pouvez tout simplement reprendre la brique du lait de coco et mettre la même dose d’eau)
5. Couvrir et laisser cuire sur feu doux environ 1h
6. Ajouter la deuxième boîte de lait de coco et laisser cuire à feu doux environ 20 min.

Servir chaud avec du riz.

Tiramisu à la mangue vanillée

Ingrédients :

– 400 gr de mascarpone
– 4 œufs
– 120 gr de sucre
– 20 gr de cassonade
– 1 mangue bien mûre que vous éplucherez et découperez en petits dés
– le jus d’un citron
– 1 gousse de vanille
– quelques tranches de quatre-quarts

1. Dans une poêle, faire caraméliser les dés de mangue dans un peu de beurre, avec les 20 gr de cassonade.
2. Au bout de 4/5 min, ajouter le jus de citron, puis mettre la vanille, fendue en deux dedans, en ayant pris soin de gratter les graines de vanille au couteau. Laisser prendre quelques minutes sur feu doux.
3. Verser via un chinois le jus de la poêle dans un petit bol, ôter la gousse de vanille et mettre la mangue de côté. Réserver le tout.
4. Battre les 120 gr de sucre avec les jaunes d’œufs dans un grand bol jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone et fouetter vivement.
5. Montez les blancs d’œufs en neige bien ferme. Incorporer ces derniers délicatement dans la préparation au mascarpone.
6. Faire tremper les tranches de quatre-quarts dans le jus de mangue au citron et à la vanille.
7. Procéder au dressage : dans vos verrines, ou dans un plat, mettre au fond un morceau de quatre-quarts, puis la préparation, ensuite un lit de mangue vanillée,à nouveau un morceau de quatre-quarts, et ainsi de suite. Terminer par une couche de préparation, que vous pouvez ensuite saupoudrer comme bon vous semble : noix de coco râpée grillée, amandes grillées etc… Mettre au frais minimum 4h avant dégustation !

♥♥♥♥♥♥♥

Ce dîner fut donc l’occasion de renouer avec ma culture, et j’ai beaucoup aimé retrouver ces saveurs qui ont bercées une partie de mon enfance. Il n’y avait là rien d’extravagant ni compliqué à cuisiner, juste que cela ne m’était jamais venu à l’esprit, et je remercie mon couple d’ami pour m’avoir permis de tenter cette initiation. Ce fut aussi l’occasion d’écouter quelques musique malgache ; nous avons évoqué la fameuse chenille Malgache (j’adore appeler cette chanson comme ça, désolée mais c’est ce qui est le plus parlant non ?) , Afindrafindrao, qui est une musique traditionnelle malgache que l’on entend à tout mariage, toutes cérémonies heureuses, que tout les malgaches connaissent et dansent… moi y compris. J’ai toujours adoré cette musique, voir les gens danser dessus tous ensemble, le rythme s’accélérer, ralentir, et voir les gens toujours garder le rythme, le tempo, avec le sourire. Un vrai sourire chaleureux, comme les malgaches savent le faire.

Vous l’aurez compris, ce fut un moment très agréable, pendant lequel j’ai été très heureuse de partager cette cuisine et un peu de mon histoire avec eux, de voir qu’au delà de ça, le dîner leur a plu.
J’ai été très heureuse de parler de Madagascar, et de me rendre compte que cette île fait toujours échos en moi.
Enfin, j’ai été très heureuse de pouvoir partager cela avec mon Amoureux, d’avoir pu lui faire découvrir un peu des saveurs de chez nous ♥ Cela en attendant, je le souhaite de tout cœur, qu’il pourra l’été prochain goûter à nouveau ce plat (et bien d’autre) à domicile… ♥

Mazotoa homana (Bon appétit) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...

3 commentaires sur “Un dîner aux saveurs Malgache (Ravitoto et Sambos)”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *