Petits Bouts de Bonheur d’Octobre

Novembre est bel et bien là, le froid s’installe, et cette année, puisque je serai chez moi, j’ai bien l’intention d’hiberner au chaud avec mon Amoureuse ! Je repense à ce mois d’octobre, et j’ai envie de faire un article sur ce mois du Bonheur, riche en émotions, intensité, amour…

Octobre n’a jamais été un mois particulier pour moi jusque là. C’était un mois comme un autre, celui des feuilles mortes, celui du temps qui change, de la douceur encore présente, mais du froid qui approche. Mois de transition, il n’avait dans mon coeur pas de place particulière.

Cela a changé ce 21 octobre, lorsque j’ai pu rencontrer ma Petite Mangue, ma Jolie Fée, ma Jolie Poupée, Ma Petite Sirène, mon Amoureuse… ma Chloé.

D’un mois banal, ce dernier s’est transformé en l’un de mes mois préférés, l’un de ceux que je n’oublierai jamais. Pourtant, tout ne s’est pas présenté comme prévu, l’attente fut longue, moi qui pensait -et devait- accoucher plus tôt, a finalement accouché après terme, et ce qui devait être un accouchement par voie basse s’est transformé en césarienne sans plus de préparation que ça. Ce fut un moment « douloureux » à sa façon, mais je n’ai pas envie d’en parler dans cet article (peut être le ferais-je dans un autre) car c’est un article dédié au Bonheur, et que cet épisode n’en fait pas partie.

Ce mois-ci, il y en a eu, du Bonheur :

♥ lorsque nous avons achevé une grande partie de la décoration de sa chambre, et si elle n’est pas totalement terminée, elle est à l’image de ce que je souhaitais, et j’aime tellement cet endroit,
♥ lorsque le samedi 21 octobre, après une attente interminable, une grossesse menée au-delà du terme, j’ai enfin pu rencontrer mon Amoureuse, et mon coeur a sauté un battement comme pour son frère lors de notre première rencontre,
♥ lorsque j’ai versé des larmes de joie, de bonheur, de soulagement, plus d’une fois,
♥ lorsque j’ai retrouvé mon Amoureux, avec Elle dans ses bras, j’ai vu le Papa que j’imaginais, et j’ai ressentie encore plus d’amour,
♥ le voir lui donner ses premiers soins, s’occuper d’elle là où je n’ai pas pu le faire hélas, mais le faire si bien, me conforte dans l’idée qu’il est un Papa merveilleux, et qu’il a un puits sans fond d’Amour à lui offrir,
♥ lorsque j’ai su qu’elle était en très bonne santé, bien portante, parfaite,
♥ lorsqu’elle a rencontré son frère, son envie de la porter, s’en occuper, lui si pressé, sa fierté dans son regard, sa joie demeusurée,
♥ lorsque je la vois se tourner vers lui lorsqu’il s’approche et lui parle, et le fixer, comme pour lui faire comprendre qu’elle sait que c’est lui, qu’elle reconnait sa voix,
♥ lorsque nous sommes rentrés chez nous, avec 1 jour d’avance, et que j’ai retrouvé la douceur de mon nid douillet, avec elle dans mes bras,
♥ lors de sa rencontre avec nos familles, les larmes de bonheur des gens qui nous aiment, que nous aimons, et qui l’aime déjà si fort,
♥ dans ces moments où je pourrai passer des heures à regarder ses grands yeux qui me regardent avec attention, à la dévorer du regard,
♥ dans ces nombreux moments où je la sens tout contre moi, si petite dans mes bras, tout contre ma poitrine, lorsque nous nous tenons chaud toutes les deux, et que rien d’autre n’existe,
♥ lorsque je la regarde dormir, et bouger dans tout les sens avec ses petites mains qui me font rire, et ses sourires de satisfaction dans son sommeil qui me font dire qu’elle est sûrement heureuse parmi nous,
♥ lorsque j’embrasse ses grosses joues à bisous, ses petites cuisses potelées, je suis une junkie…

Tu l’auras compris, tout tourne autour de Chloé ce mois-ci, quoi de plus logique… j’avais oublié, ce que c’est que d’avoir un bébé, j’avais oublié que malgré la fatigue (et il y en a, de la fatigue) et autres complications qu’il y a pu avoir, ou qu’il y a encore, prendre un bébé dans ses bras, son propre bébé, est une sensation merveilleuse, un remède à tout les maux. Il y a de l’angoisse, mais l’Amour prédomine à tout les niveaux, l’Amour efface toutes les douleurs, toutes les peines, et quand je la regarde, je me dis que je pourrais revivre 1000 fois les moments douloureux par lesquels j’ai du passer pour qu’elle soit avec nous, et juste après, du moment qu’elle est là j’y retournerai…

Mais si octobre m’a offert un merveilleux cadeau, ce petit fruit de l’Amour tant attendu, il n’y a pas eu que ça…

Ce 21 octobre est une date a marqué non pas d’une croix mais de deux.
Ce samedi 21 octobre au matin, alors que j’attendais dans ma chambre d’hôpital le moment où l’on viendrait me chercher pour ma césarienne, il s’est produit l’inattendu. Il y a eu les jolies petites gazelle de Chloé, des mots d’Amour que l’on oublie jamais, gravés « là », un genoux posé à terre, et une bague cachée dans une des chaussures... Bien évidemment, j’ai dit OUI 
J’ai dit OUI, parce que c’est Lui. OUI parce que notre histoire d’Amour est unique et si belle, et que si ce n’est pas lui, ce n’est personne. J’ai dit OUI parce que je l’aime, et me sens aimée comme je ne l’ai jamais été. J’ai dit OUI parce qu’il me fait sentir spéciale, belle, forte, une bonne mère. J’ai dit OUI parce qu’il est le père de ma fille, et que ce rôle lui va à merveille. J’ai dit OUI.

Alors le 21 octobre sera pour moi, pour nous, une date à double-sens, l’année 2017 aura été marquée de la plus belle des manières, et 2018 verra peut être se réaliser ce doux rêve que celui de passer de Mademoiselle à Madame…

En attendant, nous avançons, avec nos certitudes toujours plus ancrées en nous, avec tout ce bonheur de notre nouvelle vie de famille à 4 et la perspective de bien des jours heureux à venir…

Merci à toi, joli mois d’octobre, de m’avoir offert autant de Bonheur, d’avoir changé ma vie, d’être devenu l’un de mes mois favoris.

 

Zelle

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...

Commentaire sur “Petits Bouts de Bonheur d’Octobre”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *