[Lecture] « L’étrange disparition d’Esme Lennox » de Maggie O’Farrel


Parce que je ne lis pas uniquement que des livres a l’histoire fascidérante, et qui me transcendent, me transportent, m’emportent… Voici mon avis sur un livre dont je ne feuilleterai pas les pages à nouveau pour le plaisir d’une relecture…

L’étrange disparition d’Esme Lennox

L’étrange disparition d’Esme Lennox

Ingrédients

Depuis soixante ans, le monde l'a oubliée et sa famille ne prononce plus son nom. Esme Lennox n'existe plus. M ais quand ferme l'asile où elle vivait recluse, la vieille femme réapparaît brusquement. Au bras de sa petite nièce, Esme découvre une Ecosse moderne peuplée de fantômes... qui réveille, sous le silence des années, les secrets inavouables d'une vie volée.

Préparation

Pour être totalement franche, j'ai acheté ce livre sans vraiment savoir pourquoi. Il était disposé à côté d'un livre que j'avais prit, et en lisant le synopsis, qui n'était pourtant pas particulièrement emballant, mais je me suis laissée dire qu'après tout, je pouvais bien me laisser tenter. Ajouter à cela la critique de Madame Figaro sur le livre disant, je cite "A chaque page - jusqu'à l'ultime -, c'est la stupéfaction." et me voilà repartie avec ce livre sous le bras.

Mais au final, qu’en est-il ?

Et bien j'ai été assez déroutée et mon avis reste mitigé.

J'ai trouvé le livre assez décousu dans son ensemble, se traînant, l'intrigue prenant trop de temps pour se dévoiler. On fait d'innombrables allers/retours incessants entre le passé d'Esme, et le présent auprès de sa petite-nièce, Iris de manière totalement improvisée, parfois même sans lien avec le paragraphe d’avant, si bien qu’on a du mal à garder le fil.

De plus, l’histoire se focalise sur 3 points précis, à savoir le passé d’Esme Lennox et les raisons de sa disparitions bien sûr, mais aussi le secret que garde sa sœur - la grand-mère d’Iris - et la vie affective compliquée d’Iris (ses relations avec les hommes et son frère entre autre). On attend donc à trouver réponses et satisfaction concernant ces intrigues à la fin du roman. Et si tel est le cas, je trouve que la fin se montre très abrupte, comme s’il n’y avait plus assez de pages pour écrire la fin du livre et s’étendre un peu sur la façon dont se terminent les choses et surtout les conséquences de ces révélations ! Rien, quedal, nada, walou ! Cela n’a semble-t-il que peu d’importance, alors que personnellement j’aurai aimé voir l’impact de ce dénouement certes inattendu, sur la vie des protagonistes, leur façon d’appréhender ces révélations du passé, leur réaction à chaud, puis à froid, et la suite qu’ils veulent donner à leur relation après tout ça.

Peut-être suis-je la seule à avoir refermé ce livre avec ce sentiment de frustration, de trop peu. Malgré le dénouement carambolesque, c’est un ouvrage qui se lit assez rapidement, mais qui reste pour ma part anecdotique, la faute à une fin que je qualifierai souffrant du syndrome “Lost” : tout ça pour ça.

http://petitsboutsdezelle.fr/lecture-letrange-disparition-desme-lennox-de-maggie-ofarrel/

 

Si vous souhaitez vous procurer « L’étrange disparition d’Esme Lennox », vous pouvez le trouver :

-> sur le site de la Place des Libraires ici

☆ Bonne lecture (ou pas) à vous 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *