Exposition « The Art of the Brick » Porte de Versailles

Dans ma jeunesse, j’ai eu 3 grandes passions : la musique (et plus précisément le piano), les jeux vidéo, et les Lego.

Je suis tombée toute jeune dans la marmite à briquette jaunes, et très vite je me suis retrouvée envahie par ces dernières. Je construisais d’abord sur plan, puis je créais des villes, des vaisseaux, des robots et des histoires improbables de gentils et méchants, pleines d’héroïsme et d’amour et d’amitié. Des histoires avant-gardistes aux scénarios plus fous encore qu’un Armaggedon (mais bien évidemment aucun Spielberg ou Cameron n’est jamais venu chez moi s’inspirer de mes histoires…). Car la puissance des Lego c’est ça : pouvoir créer sans aucune limite si ce n’est celle de l’imaginaire.

C’est exactement ce qu’a transposé Nathan Sawaya au travers de son exposition.

Nathan Sawaya était encore il y a quelques années un homme comme les autres, enfin un avocat comme les autres, prit dans la tourmente du travail et de la pression. Aussi, le soir pour se détendre, ce dernier s’occupait en construisant des œuvres d’art avec des Lego. De fil en aiguille, cette passion a fini par prendre de la place dans sa vie, et ses créations par être commandées par des centaines puis milliers de gens à travers le monde. Le succès de Nathan Sawaya voyait le jour, et il décida finalement  de monter sa propre exposition pour montrer ses réalisations personnelles.

L’un des aspects les plus incroyables de ses œuvres réside dans le fait qu’il n’utilise, pour se faire, uniquement que les briques de la célèbre marque, sans jamais ni les modifier ou tronquer, ni les colorer. Tout est donc d’origine, et pour une bonne et simple raison : donner l’envie à celles et ceux qui verraient ses oeuvres de réaliser des choses aussi incroyables que lui, dans la mesure où toutes les pièces sont accessibles dans le commerce.

Avec les Lego, Nathan Sawaya ose tout, des constructions très personnelles aux constructions abstraites, à la reproduction d’oeuvre existante ou parodique.

J’avais très envie d’aller à cette exposition accompagnée de mon ♥ Mini-geek ♥ car ce dernier s’est découvert une vraie passion pour les Lego depuis quelques mois, et du haut de ses 5 ans et demi (je vous ai dit l’importance du demi ?) il passe le plus clair de son temps à construire sur plan, tout seul comme un grand, puis démolir, et faire autre chose, puis démolir, et inventer selon ses propres envies et capacités. Je suis toujours admirative, et un peu émue, de le voir me brandir ses réalisations qui ont le sens qu’il leur donne, avec toute la fierté qu’il peut ressentir. C’est son imaginaire qui prend forme, qui se développe, s’enrichit, c’est une occupation saine, pleine de couleur, et je retombe en enfance, grâce à lui. Malgré son jeune âge, il a montré beaucoup d’intérêt pour les oeuvres, certaines plus amusantes que d’autre, et a vu son engouement pour les Lego croître d’avantage !

Je tiens à remercier Xavier de chez Attitude pour cette découverte !

 ♥

En résumé : 

Les plus : 

+ Un nombre impressionnant d’oeuvres à voir ;

+ Une exposition accessible pour toute la famille ;

+ Un agencement assez confortable et assez espacé qui permet, malgré le monde, de pouvoir observer les œuvres sans trop se bousculer ;

+ Un audioguide disponible (mais nous n’avons pas pu en prendre hélas).

Les moins : 

Le prix, encore une fois, à croire que les expositions familiale ont le devoir d’être hors de prix ;

Un peu de foule, mais c’est le début de l’exposition et c’était en week-end.

♥♥♥♥♥

Exposition du 14 mai au 30 août 2015

Tarif :  Plein tarif : 16,50€ Enfant (moins de 12 ans) : 13,50€ Famille (2 enfants + 2 adultes) : 54€ Tarif unique le vendredi : 13,50€

Horaires :  Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h en juin Ouvert tous les jours de 10h à 19h en juillet août

Une exposition à voir en famille, et pour tous les passionnés des fameuses briques !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...

Commentaire sur “Exposition « The Art of the Brick » Porte de Versailles”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *