[Zéro-déchet] Les perles céramiques de Verts Moutons pour purifier l’eau 4


Dans ma démarche vers le zéro-déchet, cela fait un moment que je songe à arrêter l’achat de bouteilles d’eau. Encore fallait-il trouver une solution qui me convienne !

Non seulement l’achat de bouteilles n’est pas très zéro-déchet, mais le conditionnement sous plastique, la place que cela prend chez moi (j’ai beau avoir acheté un appartement, je ne vis pas dans un palace), et le côté « pénible » à l’achat (allez hop 5 pack d’eau d’un coup pour être tranquille… ça pèse et que d’encombrement !!!) font qu’il était temps d’y remédier.

Pourquoi filtrer son eau du robinet ?

Selon son lieu d’habitation, l’eau peut être plus moins calcaire, et avoir également « mauvais » goût. Personnellement je n’aime pas le goût de l’eau du robinet et suis donc une adepte de l’eau en bouteille. Est-ce par la force de l’habitude, et parce que mon palais s’est habitué à l’eau en bouteille, mais je déteste l’eau du robinet.

Oui mais voilà, l’eau du robinet est potable, c’est un peu idiot de boire de l’eau en bouteille partant de ce principe.

Mais l’eau, en plus d’être plus ou moins calcaire a également certains polluants comme les nitrates, les pesticides ou encore du plomb ; purifier l’eau me semble judicieux.

Bien sûr, on peut la boire en l’état sans grand risque, mais j’aime autant l’idée de l’assainir davantage. L’Amoureux ne voit aucun inconvénient à boire l’eau du robinet tel quel, mais n’est pas non plus contre l’idée de la purifier si je décide de passer ce cap.

C’est ainsi que je suis passée de la théorie à la pratique, et que j’ai cherché la solution la plus adaptée à mon envie pour purifier l’eau du robinet, et ainsi bannir les bouteilles d’eau !

Plusieurs méthodes de filtrage de l’eau selon les besoins / envies

Les méthodes avec filtres

Quel que soit le support, les filtres sont faits principalement de la même manière : ces derniers contiennent soit du charbon actif pour absorber le chlore, les pesticides et autres impuretés organiques ainsi que de l’argent métallique, soit de la résine échangeuse d’ions pour éliminer le calcaire et les nitrates.

Il existe principalement deux méthodes utilisant un filtre : les carafes filtrantes type Brita et les filtres à visser directement sur le robinet.

Les carafes filtrantes type Brita

Tout le monde connait ces fameuses carafes. Si, par le passé, elles étaient souvent très laides et en plastique, des progrès ont depuis eu lieu, et on trouve des carafes abordables en verre (ou en plastique recyclé et recyclable sans BPA), esthétiques, et utilisant un filtre « naturel » selon la méthode de filtrage choisie.

Selon le filtre et la marque choisie, ce dernier peut permettre de conserver le magnésium et le calcium présent naturellement dans l’eau, ce qui est un atout.

Les prix restent abordables, mais le filtre nécessite d’être changé toutes les 4 semaines environ. Ce dernier peut être recyclé (cela est le cas chez Brita, je ne sais pas ce qu’il en est d’autre marque), mais le cas échéant, il faudra alors trouver soit un point de dépôt, sinon renvoyer gratuitement les filtres usagés au constructeur.

Un beau geste pour la planète donc, et pour soi, mais contraignant pour l’utilisateur, et coûteux sur le long terme (compter entre 5 à 10 € le filtre selon le type de carafe, le type de filtre, sa capacité à être recyclée etc).

Les filtres à visser sur le robinet

Ces filtres sont pratiques dans la mesure où, une fois reliés sur le robinet, ils permettent de purifier l’eau directement à sa source. Ainsi, on peut utiliser cette eau aisément pour la boire, ou pour cuisiner, laver ses légumes, faire son thé / café etc.

Il existe plusieurs types de filtre, s’adaptant au type d’eau donc il convient de se renseigner au préalable pour pouvoir opter pour le filtre le plus adapté. Ces derniers ont une durée de vie allant jusqu’à 6 mois pour certain et sont donc plus avantageux que la carafe.

En terme de dispositif, il est également possible d’opter pour un filtre qui se situe sous l’évier, ou encore un qui s’installe à côté du robinet. Encombrant, peu esthétique, et demandant d’avoir un espace suffisant autour de l’évier, il a l’avantage de permettre de choisir d’utiliser de l’eau filtrée ou non selon son usage, et ainsi d’économiser la cartouche de filtre lorsque l’on veut utiliser de l’eau pour du ménage par exemple.

Le prix du dispositif varie énormément en fonction du choix fait, ainsi que le coût des cartouches. Cela peut être un investissement à l’achat, rentabilisé par la suite, mais qui nécessite quoi qu’il arrive l’achat de cartouches de manière périodique par la suite pour changer le filtre.

 

Les méthodes « naturelles », directement dans la carafe

Si on préfère utiliser de jolies carafes qu’on aura pu au préalable remplir et stocker dans le frigo, il existe deux produits à plonger directement dans l’eau : le charbon actif, et les perles de céramiques.

Le bâton de Charbon actif végétale

Utilisé au Japon depuis des lustres, le charbon actif permet de purifier l’eau tout en lui apportant des minéraux. Plongé dans l’eau, il absorbe les impuretés de cette dernière et relâche des minéraux tel que du calcium, du magnésium ou encore du fer.

Pratique à l’usage puisqu’il suffit de le poser dans le fond d’une carafe et de la remplir d’eau, esthétique d’une certaine manière, il a une durée de vie de 3 mois. Il est ensuite possible de le réutiliser une seconde fois en le faisant bouiller 10 minutes puis séché au soleil. Au bout de ces 6 mois, il perd ses vertus et il est alors recommandé de changer de charbon.

Si le charbon usé ne peut plus purifier l’eau, il est en revanche possible de lui donner une seconde vie en le conservant pour absorber les odeurs. Très utile auprès des poubelles ou encore dans un meuble à chaussure. Et dernier usage, il paraît qu’il fait un excellent fertilisant et qu’on peut donc le mettre dans la terre de ses jardinières ou jardin.

Le seul petit inconvénient reste le fait que, pour purifier l’eau, il faille forcément en racheter au bout de 6 mois pour le changer, mais franchement, étant donné son usage multiple, c’est un très bon procédé de purification de l’eau. Il faut compter en moyenne moins de 10 € le charbon, un faible coût pour sa longue durée de vie.

Les perles de céramiques

Composées d’une argile très pure et enrichie de micro-organismes (appelé EM) qui assainissent l’eau et la dynamisent, elles purifient l’eau et améliorent son goût. Qui plus est, les perles de céramique peuvent être utilisées un peu partout dans la maison que ce soit pour l’alimentation ou l’entretien des canalisations par exemple. Et, tout comme le charbon, il semblerait que le fait de mettre quelques perles dans la terre des plantes aident ces dernières à s’épanouir. Egalement, les perles permettraient une plus longue conservation des fruits et légumes s’ils sont posés dessus, et supprime le calcaire notamment sur les bouilloires ou machine à café de table (et ça, c’est vraiment pas du luxe) !

Enfin, cerise sur le gâteau : les perles n’ont pas besoin d’être changées, jamais ! Donc on achète la quantité souhaitée de perles pour son usage (juste en carafe, ou pour d’autre emploi dans la maison) et on y revient plus. Plus économique et écologique, tu peux pas test.

Les 15 perles de céramiques se trouvent pour 12,90 € et permettent de purifier l’eau d’une carafe d’1 L par exemple.

C’est après toutes mes recherches que j’ai fini par choisir les perles de céramiques de chez Verts Moutons.

J’aime l’idée de pouvoir consommer mon eau dans une « jolie » carafe posée à table (je dis cela entre parenthèses parce que pour le moment, mes carafes sont assez banales lol). Je trouve cela plus pratique pour avoir de l’eau « fraîche » (même si je n’aime pas l’eau froide, c’est plus pour l’Amoureux et mon Mini-geek) de pouvoir stocker l’eau dans la porte du réfrigérateur. Mais surtout, l’argument qui m’a clairement fait pencher en faveur des perles et pas, par exemple, des bâtons de charbon actif, c’est sa durée de vie. Là où le charbon nécessite d’être changé à intervalle régulière, les perles ne perdent jamais de leur efficacité et ont donc une durée de vie infinie semble-t-il. Très économique.

Et puis, pourquoi chez Verts Moutons ? Tout simplement parce que lors de mes recherches, je suis tombée sur leur site, et que j’ai aimé leur philosophie ! Il ne m’aura suffi que de quelques retours positifs trouvé ici et là pour me décider à passer le pas, sans regret.

Pour avoir plus d’information sur la composition de ces perles, connaître leur histoire ou passer une commande, c’est par ici -> https://www.lesvertsmoutons.com/

Après avoir testé et goûté un verre d’eau de mon robinet et un verre d’eau purifiée, j’ai pu constater que le goût en bouche n’est pas le même. Après, est-ce parce que j’ai envie d’être convaincue que mon cerveau biaise le résultat, mais j’ai trouvé l’eau purifiée plus « fine » en bouche. Mais quoi qu’il arrive, meilleur en goût, et plus saine pour mon bien-être.

L’Amoureux trouve que l’eau a un goût neutre, à défaut d’être transcendé (ce n’est que de l’eau !), ce qui me va plutôt bien !

Attention toutefois, le fait de filtrer son eau ne peut se faire sur une eau non-potable car il n’est pas là question de potabiliser une eau impure, mais bien de purifier une eau déjà traitée.

De plus, selon certain nutritionniste, le filtrage de l’eau implique la perte de calcium, pour gagner en potassium. Cela est donc fortement déconseillé pour les insuffisant rénaux (sauf concernant le bois de charbon actif puisque ce dernier semble relâcher du calcium) De la même manière, et parce que je suis dans ce cas précis, il n’est pas contre-indiqué de boire de l’eau filtrée pendant sa grossesse, mais il faut rester alerte sur son manque de calcium, or pendant la grossesse, le calcium est important et fait souvent l’objet de complément prescrit par le médecin. Donc, si on boit de l’eau filtrée, il vaut mieux en parallèle consommer du calcium en quantité suffisante à côté pour bien faire.

Je ne sais en revanche pas si l’eau filtrée via mes perles de céramiques peuvent servir à la confection de biberon pour un bébé lors de la préparation de son lait en poudre.
Dans la mesure où je compte allaiter, la question ne s’est pas particulièrement posée, mais j’interrogerai la sage-femme à ce propos et ne manquerait pas d’actualiser cet article en fonction.

 

Alors, toi aussi tu vas sauter le pas et purifier ton eau ?

 

Pour aller plus loin :

https://www.eau-source.com/blog/avantages-filtrage-filtration-eau-pure-directement-robinet-n6

http://www.cotemaison.fr/cuisine/pourquoi-filtrer-l-eau-du-robinet_5393.html

Zelle

*Article non sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Petits Bouts qui se ressemblent...


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “[Zéro-déchet] Les perles céramiques de Verts Moutons pour purifier l’eau

    • Zelle Auteur de l’article

      J’ai remarqué que les perles sont assez méconnues encore ;) et oui, toujours convaincue, aucun regret ! J’avais un peu peur que l’eau prenne un drôle de goût, mais au final il n’en est rien ! L’eau n’a pas de « goût », du coup… je ne peux que conseiller :D